J’ai peur d’aller à une soirée réseau

J’ai peur d’aller à une soirée réseau

Psst, pour information, cet article fait parti de la suite des articles sur les peurs de l’entrepreneur, de l’entrepreneuse

Toodoom toodoom, j’ai du mal à respirer.

Impossible de reprendre mon souffle ! Aurais-je peur ?

Aller … tu peux le faire !

On reprend, on lève un doigt … hinnnn, puis l’autre doigt hinnnnnn …

C’est dur .. je ne savais pas que c’était si dur de gérer une entreprise

J’y suis presque ! Oui, je peux le faire !

Toodoom, toodoom

Une pause s’impose, non ?! Tout travail mérite son repos … j’ai déjà entendu cette maxime quelque part …

(une pause plus tard)

C’est bon, cette fois-ci, j’y vais d’une traite ! je peux le faire …. oui, j’y .. suis … et voilà (en me cachant les yeux), ça y est j’ai .. cliqué ! j’ai réussi !

La grande aventure commence

Toodoom, toodoom

Tiens pourquoi ce toodoom est-il encore là …

J’ai fini, j’ai réussi ! Je ne dois plus l’entendre ce toodoom ! Aller part, part et ne revient pas !

Commençons par une séance de méditation, c’est sensé aider, délivrer les entrepreneuses, les entrepreneurs.

On inspire, on souffle, on inspire, on souffle … on inspire .. c’était quoi après ?
Ca doit pas fonctionner sur moi …

Aller, pour ne plus y penser, je vais me préparer.
Un grand entrepreneur est quelqu’un d’organisé, ça j’en suis sûr, c’est Steve Jobs qui l’a dit .. ou bien Thomas Edison .. bon … ça n’a pas d’importance, n’est ce pas ?!

Pour y aller, il me faut :
– une belle chemise
– un beau pantalon
– une cravate .. ah non la cravate ça fait trop sérieux
– un plan, pour ne pas se perdre
– bien noter l’heure
– bien noter le jour … sur un papier ? non, je vais perdre mon papier, sur mon téléphone, et si jamais je n’ai plus de batterie ? bon les deux alors …

Je dois être bon là, non ?!

J’ai l’impression que j’oublie quelque chose … oui mais quoi …

Toodoom, toodoom

Tiens te revoilà, toodoom ! Je vais commencer à m’énerver !

Pars, pars et ne reviens plus, tu n’as pas compris la première fois !

Je vais essayer comme ce grand esprit mal compris.

Quand faut y aller, faut y aller

Je me sens fatigué, je devrais peut-être annuler. Allez, oui, j’irai la prochaine fois … la prochaine fois, j’en suis sûr, je serai bien, je serai prêt !

Et puis, j’ai pas mal de travail, j’ai vraiment pas le temps !

Vas-y tu vas y aller cette fois-ci ! Pour une fois, une seule fois, tu vas y aller !

Bonjour, petite-voix, tu as sans doute raison, et pourtant, j’ai vraiment du travail tu sais !

Je ne te crois pas !

Et bien, pour une fois, c’est vrai, je dois avancer sur ce dossier, tu sais ce gros prospect qui va tout changer pour mon entreprise !

Tu peux le faire demain, tu peux attendre demain !

Et encore procrastiner ?! Ah non, non, je procrastine toujours, tu sais bien ! Je veux changer ! J’ai lu qu’il fallait arrêter de procrastiner, si l’on voulait réussir !

Vas-y, je te dis, je suis sûr que tu vas regretter sinon !

Bon bon … ok, tu as sans doute raison !

Nous y voilà à cette soirée, enfin devant la porte d’entrée

Toodoom, toodoom ! Toodoom, Toodoom !!

Toodoom toi-même ! J’ai toujours pas compris pourquoi tu es là toi, Toodom ! Tu devais être parti, ne plus revenir. J’étais calme, serein, et voilà que tu viens m’embêter de nouveau.

En plus toodom, ça veut rien dire !

Toodoom, toodoom ! 

OK ok, je me calme, je sens que je t’ai énervé !
Pourtant là, j’ai tout fait :

  • de la méditation, pour ne plus t’entendre
  • un travail pour être mieux organisé
  • renoncer à ta présence, pour mieux me contrôler

Et tu es toujours là ! Pourquoi, mais pourquoi ?!

Toodoom parle

OK, ça peut faire bizarre de dire ça, et pourtant Toodoom s’est mis à me parler.
Sans doute, dans mon effort, je suis devenu fou !

Je suis là car tu as peur, tu n’oses pas le reconnaître mais tu as peur !

Meuh non, je n’ai pas peur ! Un entrepreneur, une entrepreneuse, ça n’a pas peur, ça ne doit pas avoir peur !

Et te voilà sur la défensive ! Que je te comprends ! Tu ne veux pas le reconnaître, car tu as peur d’avoir peur ! De ne pas réussir à parler à des inconnus durant cette soirée, n’est-ce pas ?!

Peut-être, sans doute, et  comment tu sais ça, toi ?!

C’est un sentiment normal d’avoir peur d’aller à sa première soirée réseau ! On a tellement de question, on a tellement d’envies. Et pourtant, on craint tellement de décevoir, de se décevoir !
Je te le dis, tu sera déçu(e), tu seras heureux-se, ça dépend tellement de tellement de facteurs que tu penses maîtriser !

Et si jamais je ne réussis pas ma première soirée réseau ?

Tu vas perdre ton entreprise ! Non, je rigoles, hein ! Tu ne vas rien perdre ! Tu as tout à y gagner !

Ca a l’air tellement facile quand tu dis ça !

Je te rappelle que je suis Toodoom ! Ca n’a rien de facile !

Et comment, je vais faire alors, tu n’as pas répondu à ma question !

Tu vas te planter, j’en suis presque sûr ! Et quand je dis ça, je ne te juge pas ! Je suis heureux que tu te plantes, comme je serai heureux quand tu réussiras ! Te planter, va te permettre de réussir par la suite à moins te planter.

Toodoom, je commence t’apprécier … un peu !

Alors vas-y, et tu verras, je vais t’embêter !

Je ne comprends pas, tu me dis que c’est normal, que je vais me planter. Tu avais presque réussi à me calmer. Je me suis dis, c’est bon, Toodoom est un chic type, il ne va pas m’embêter en fait à ma première soirée réseau !

Je ne peux pas me faire pardonner, tu as raison, je t’ai laissé croire ça ! Et pourtant, je me dois te dire la vérité ! Toodoom, je suis Toodoom, et je resterai Toodoom ! Tu me vois comme un ennemi … pour l’instant, un jour, je l’espère tu me verras comme un frère, comme une soeur !

Pour l’instant, je te vois comme un emmerdeur, un empêcheur de tourner en rond !
J’ai tellement peur !

Vas-y, tu vas tellement apprendre ! Tellement !

Toodoom, toodoom !

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *