S’inspirer d’un film – The Circle

S’inspirer d’un film – The Circle

Tu es allé-e voir The circle ?

Une fois n’est pas coutume, je vais te parler d’un film que je suis allé voir .

The circle, c’est un film qui est passé un peu inaperçu, comparé à Valerian par exemple. Et pourtant, ce film est une pépite du point de vue entrepreneurial et gestion des ressources humaines.

Je te partage ici tout ce que j’ai retenu du film et de ce que ça peut t’apporter dans ton entreprise.

Présentation du film

The circle, c’est deux têtes d’affiche bien connues du cinéma : Emma Watson et Tom Hanks.

Nous y découvrons une jeune femme qui va avoir l’opportunité de rentrer dans l’une des startups les plus connues, et reconnues : The Circle.
Elle va y découvrir une nouvelle famille, et une nouvelle ambiance.
Et surtout, on va lui proposer une opportunité qui va chambouler toute sa vie professionnelle et personnelle.
Quelles sont les limites de la vie personnelle, de la vie professionnelle, voilà les questions soulevées par ce film.


pssst, si tu ne souhaites pas être spoilé-e, je t’invite à partir de suite. (si tu avais l’intention de découvrir le film et l’intrigue dans sa totalité).

Non, je ne vais pas me transformer en critique de cinéma. Ce n’est pas le but de cet article.

Je souhaite ici analyser ce film du point de vue : entreprise, startup, RH, vie privée, vie publique.

 

The circle, une entreprise où l’on veut travailler

The circle, c’est l’entreprise Magnifique, c’est l’entreprise où tout le monde veut aller.

C’est une sorte de reconnaissance quand on peut y rentrer.
On peut alors se comparer entre citoyens : ah toi tu travailles chez The circle ?! (avec un pincement de jalousie).

Dans le film

Après avoir rencontré l’héroïne : Mae, on apprend que sa meilleure amie, qui travaille déjà chez The Circle, a réussi à lui obtenir un entretien comme téléopératrice chez The circle.

C’est avec un immense plaisir, et une joie non dissimulée que Mae accepte avec impatience.

Ce que tu peux en retenir pour ton entreprise

Alors oui, c’est sûr on n’est pas toutes et tous des Google ou Facebook. Et pourtant, à ton échelle, tu peux devenir une entreprise où il fait bon venir travailler.

Il faut que tu arrives à créer cette envie chez tes futur-e-s salarié-e-s. Ils doivent penser, même avant d’être recrutés : je veux aller travailler dans cette entreprise.

L’ambiance, la réputation, les salaires élevés, … il existe un tas de facteurs qui vont faire que l’on aura envie de venir dans ton entreprise.

Et cette autorité, cette confiance se construit, pas à pas. Comme celle que tu construis avec tes clients, tes fournisseurs, il faut la construire avec tes salariés, et les personnes qui recherchent un emploi.

De entretiens rapides et originaux

Dans le film

Une fois l’invitation de son amie acceptée, Mae arrive chez The circle. Elle va passer un entretien avec une personne, sans doute un RH; en fait, on en sait rien.

L’entretien, sans doute raccourci, est pourtant très intéressant à analyser :

Le recruteur pose des questions rapides, avec pourtant un sens profond.
Et la personne en face doit répondre du tac au tac.

Ce que tu peux en retenir pour ton entreprise

Tout d’abord, tu peux retenir un système d’entretien un peu différent de ce que l’on voit dans nos entreprises en France.

La plupart, ici chez nous, sont ennuyeux, longs, avec des tests qui font peurs à mourir. C’est comme si l’on devait prendre le moindre risque possible.

Alors que comme le dit Mae lors de son entretien, on peut risquer de perdre un potentiel inexploité.

Trouver le mouton à 18 pattes est très difficile, voir impossible. Aider un mouton pour qu’il acquière de nouvelles pattes, voilà la clef d’un bon recrutement, d’une bonne gestion RH.

the circle entretien embauche salarie

Accueil du salarié

Une fois l’entretien réussi, il est important d’être bien accueilli dans une entreprise. De l’accueil général, à l’accueil sur son poste de travail, ces étapes sont essentielles.

Dans le film

Mae, avant même l’entretien est déjà accueillie par une personne, pour la guider vers la zone où elle va aller passer son entretien d’embauche.

Une fois l’entretien validé, Mae rencontre une personne, qui est le chef du plateau, qui la guide vers son référent. Ce référent technique va lui apprendre les ficelles du métier. Elle pourra lui poser des questions, et avoir un feedback régulier sur sa progression.

Ce que tu peux en retenir pour ton entreprise

Accueillir chacune des personnes qui vont passer l’entretien d’embauche est une étape très importante.

C’est déjà ici que tu crées une image de ta société. Elle peut être un critère d’acceptation du futur employé.

Une fois le recrutement validé, une fois que tu es sûr que c’est la bonne personne, il ne faut pas l’oublier.

Lorsqu’elle va arriver dans ton entreprise :

  • présente-lui l’entreprise
  • présente-lui ses référents
  • crée une culture d’entreprise où même les référents vont accueillir la nouvelle personne, et bien l’épauler.

Croire qu’à peine la personne embauchée, elle sera à 100% de ses capacités, est une erreur trop commune.

Cela crée du stress et de la frustration pour pas grand chose.

N’oublie pas un point : la période d’essai, ce n’est pas que pour le patron ! C’est aussi pour le salarié, il vérifie s’il se plaît bien dans ton entreprise.

the circle accueil salarie

The circle, une startup communautaire

The circle propose un outil qui permet à tout le monde d’échanger et de commenter la vie de tous les jours. Il est presque évident d’y voir une allusion à Facebook.

Cette communauté que The circle a créé, elle l’utilise aussi en interne, afin que tous les salariés de l’entreprise se retrouvent, parlent entre eux.

Dans le film

Dès son arrivée, Mae se voit presque dans l’obligation (à peine dissimulée) de s’inscrire sur le réseau The circle de l’entreprise.
Les RH s’inquiètent même de ne pas la voir connectée, et participer à la communauté de l’entreprise.

Plusieurs fois (par mois (?)), des événements sont organisés le week-end, où chaque salarié est invité à y participer.
Cela crée une cohésion d’équipe, et permet aux nouveaux d’être connus, et de s’intégrer à la communauté de l’entreprise.

Ce que tu peux en retenir pour ton entreprise

Sans aller vers l’esprit Startup type Google, Facebook ou bien The circle, as-tu pensé à mettre en place un esprit communautaire avec tes salariés.

Si tu n’aimes pas ça, penses à créer tout de même un esprit de groupe où tout le monde peut participer.
Au contraire de The circle par contre, ne force pas à l’inclusion sociale.
Tout le monde n’est pas obligé d’aller aux afterworks que l’entreprise organise, par exemple.

Et si tu allais plus loin ?
Chez NETil, nous avions mis en place un système de communication basés sur deux outils : Skype et un réseau social d’entreprise.
Chacun était libre d’y participer, d’échanger dessus ses deux outils.
Nous y avons trouvé de réels avantages : comme des échanges plus rapides, un historique des conversations, …

the circle communaute salaries

Des cérémonies bien orchestrées

Dans le film

A chaque sortie d’un nouveau produit, d’une nouvelle idée, l’un des associés de l’entreprise invite tous les salariés dans une immense salle.

Cette salle, cet événement, vont permettre de présenter de manière officielle ce qui a été réalisé.
Tout le monde se sent important en venant à cet événement.

Et en plus, c’est l’occasion de voir l’un des associés. Cela permet de casser certaines barrières que l’on trouve en France, où le patron est souvent distant, lointain.

De plus, à chaque fois que plusieurs nouveaux sont présents, le patron leurs demande de se lever dans la salle, pour que tout le monde les distingue bien.

Ce que tu peux en retenir pour ton entreprise ?

Alors c’est sûr, ce sont de vrais shows à l’américaine que l’on voit dans ce film.
Si tu as déjà vu une KeyNote d’Apple, ou bien une présentation du patron de Facebook, tu sais de quoi je parle.

Tu n’es pas obligé-e d’aller jusque là, c’est sûr.
Même si je suis persuadé que c’est une très bonne idée.

Quand mettre en pratique cette bonne idée ?

  1. Lorsque l’entreprise décroche un nouveau client
  2. Dès que vous avez atteint l’objectif de CA prévu
  3. Lorsque un nouveau produit vient de sortir du pôle RD
  4. Lors de l’arrivée des nouveaux dans l’entreprise
  5. etc. ….

Vie professionnelle et vie privée avec The circle

Dans le film

Revenons sur le moment où Mae est incitée, assez fortement, mais avec le sourire, par ses RH à utiliser le réseau social The Circle.

Les RHs l’invitent à partager sa vie perso sur le réseau social de l’entreprise.
Mae, qui souhaite se faire intégrer et ne pas louper l’opportunité en or qu’elle a eue de travailler chez The circle, va exécuter cette demande.

Elle va alors poster des photos d’un lustre réalisé par un ami. Et c’est là que tout commence à partir en cacahuète !
Certaines personnes vont mal interpréter la photo postée (en croyant que ce sont des animaux morts qui sont utilisés pour les lustres).

Le perso, le privé devient alors public et est jugé.

Que dire du moment où Mae va utiliser la caméra miniature, pour partager un moment chez ses parents, et l’on tombe sur une scène où ils font l’amour …

Les limites sont déjà dépassées ! (bon ok, là, c’est le The circle mondial, pas que celui de l’entreprise, mais ça ne change rien sur les limites vie privée vie professionnelle).

Je reviens sur les RHs.
Mae a un papa qui est malade, elle souhaite revenir chez elle les week-ends.
Ce n’est pas trop bien accepté par les RHs. Ils laissent comprendre à Mae qu’il faut presque obligatoirement qu’elle soit présente les week-ends avec le reste de la communauté de l’entreprise.

the circle respect vie privee

Ce que tu peux en retenir pour ton entreprise ?

En France, il existe des lois qui arrivent de plus en plus pour limiter les excès.
Par exemple, même si tu as le droit de tout regarder sur l’ordinateur de tes salariés, il existe des limites (s’il met Perso, ou Personnel, tu n’as pas le droit d’aller le consulter).

A trop vouloir créer une communauté, tu vas empêcher, insidieusement, tes salariés d’avoir une vie personnelle, privée.

Certains salariés sont en recherche de ce type de communauté, au travail. Tout le monde n’est pas dans ce cas, cependant. Ne juge pas, ni ne condamne cette catégorie de salariés.

De plus, je prends l’exemple de certains magasins que je connais où l’on appose des caméras de sécurité. Les limites du flicage ne sont pas loin.
Tu peux être mal vu-e pour ça.

Les salariés risquent alors de ne plus avoir confiance en toi, vu que tu n’as plus confiance en eux !

Ou bien, la bien connue pointeuse, badgeuse.
Tu ne vois pas ?  Tu sais quand tu demandes à tes salariés de pointer tous les matins, sous prétexte d’améliorer la sécurité.
Personne n’est dupe ! Tous tes salariés savent bien que tu fliques les entrées et sorties : les heures d’arrivée et les heures de départ. Bonjour l’ambiance !

Je pense qu’il existe une autre voie pour instaurer une confiance envers tes salariés.

Les associés dans une startup de cette taille

Dans le film

Dans The Circle, on comprend qu’il existe trois associés : le créateur du réseau social, le leader technique et des produits, et l’associé plus commercial, pour les grandes interviews et les débats télévisés.

Nous voyons que le premier associé a été congédié, pour des raisons stratégiques, tout le laissant libre de ses activités, pour qu’il évite de tout ébruiter.

Eamon Bailey, joué par Tom Hanks, qui est le leader technique et produits, a un rôle très important pour toutes les équipes. C’est lui qui fait le show de présentation des nouveautés, des grandes cérémonies dans l’entreprise.

On y voit d’ailleurs souvent son associé, Tom Stenton, joué par Patton Oswalt, qui est caché derrière le rideau. Alors qu’il va être sur le devant de la scène lors de représentation publique/politique.

Même si on ne les voit pas tout le temps ensemble, on comprend dans le film qu’ils ont un bureau où ils se réunissent ensemble fréquemment pour décider du présent et futur de leur entreprise.

Ce que tu peux en retenir pour ton entreprise

Chaque associé doit avoir un rôle principal et le garder. Il en va de la cohérence de ton entreprise.
Ne cherche pas à tout faire dans ton entreprise.
Si chaque associé a ses compétences propres, ça devient une réelle force pour ton entreprise !

Mais surtout, oh grand surtout, réunissez-vous entre associés, au moins une fois par mois !
Il est important que vous échangiez ensemble !

the circle associes ensemble partenaires

 

Je n’ai pas parlé d’un autre point qui me tient à cœur : comment les patrons créent le terreau fertile du burn-out de leurs salariés. C’est présent aussi dans le film ! On en parlera une prochaine fois !

Et toi, tu es allé-e voir The circle ? Qu’en as-tu pensé ? Raconte-nous !

 

A y réfléchir, je pense que cela va devenir une thématique dans Entreprendre pour de vrai.
Les films sont une richesse de savoirs, presque inexploités !

 

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *