la Fabrique du changement, une institution à Nantes

la Fabrique du changement, une institution à Nantes

La fabrique du changement, en plus d’être une entreprise, c’est aussi, et je dirais même plus, un événement. Et quel événement !

Retours inspirés sur un moment fort à Nantes, au Stéréolux.

le changement façon caméléon ? 

La fabrique du changement : une institution

Tu connais pas la Fabrique du changement ? Tu devrais y aller c’est génial !

Et voilà comment tu piques la curiosité d’un entrepreneur ! Bien joué !

Alors tu te fais tout penaud, tu te dis, c’est vrai ça, pourquoi je ne connais pas cet événement !

Ca vend du rêve tu ne trouves pas ?! Fabriquer le changement.

Rêveur, curieux, soucieux d’aller aux événements fars de Nantes, je me devais d’y aller !

Alors déjà, si tu es dans mon cas, tu découvres que ce n’est pas la première année que ça existe.

En fait, il s’agit de la quatrième année !

Et le plus beau dans tout ça, c’est que d’année en année, le nombre de personnes qui répondent présents à l’événement grimpe … grimpe !

Grâce à tous les artisans du changement, la Fabrique du changement grandit, et devient une institution !

Le changement, pourquoi ?

qui veut le changement

Ca calme, n’est-ce pas ?

Je pense sincèrement que changer demande une vraie énergie, et que cette énergie doit être portée par des personnes volontaires, investies d’une mission.

On aspire toutes et tous au changement. Non ?

Alors pourquoi on n’y arrive pas facilement ? Qu’est-ce qui fait que la plupart du temps, nous ne faisons rien, nous n’osons pas avancer, et nous préférons pester, râler, critiquer plutôt que d’agir ?

Les changements en entreprise

Oui, bien sûr, je vais te croire, les changements ça se passe toujours très bien en entreprise.

J’ai un bon manager, il nous écoute, et prend en considération tout ce que l’on fait.

Si seulement c’était vrai.

Dans ton entreprise, as-tu déjà vécu un changement qui se soit bien passé ?

Si tu as une PME, tu as du vivre des moments bien bloquants, ou tes salariés pestaient, rechignaient à accepter le changement, nécessaire selon toi.

Oui tu sais, tu veux par exemple mettre en place un nouvel outil qui sera beaucoup mieux, si si tu en es sûr, pour les personnes à la hotline, au suivi des clients.

Ou bien, tu veux mettre des traceurs GPS pour calculer les IKs plus facilement pour tous les commerciaux.

C’est quoi la première réaction de tes salariés, à ton avis ?

Ne pas changer, est-ce une marque française ?


On peut en effet se poser la question suivante : est-ce typiquement français ? Le râleur qui ne fait rien, et qui préfère se cacher derrière les responsabilités de ses supérieurs ?

Est-ce typiquement français, la guerre salarié-patron ?

Et si, au lieu de faire du French Bashing, on cherchait un peu plus loin ?

Le problème ne vient-il pas des hiérarchies trop fortes, imposées ? Comment peut-on alors impliquer tous tes salariés dans ton entreprise ?

Comment peux-tu éviter d’avoir quatre personnes qui gueulent sur un autre, au lieu de faire ?

Moi je sais, moi je sais

En s’inspirant des ateliers et conférences de la Fabrique du changement !

Sens et reconnaissance, de Serge Marquis

Pour te mettre dans le bain

C’est avec Serge Marquis, que l’on a commencé la journée.

Sens et reconnaissance, tel était son sujet !  Vaste sujet, n’est-ce pas ?!

Ce pape de la gestion du stress est une mine de sagesse :

La reconnaissance peut donner un sens à ce que tu fais. Il suffit d’un professeur qui te dise : c’est bien. Et te voilà pris d’une énergie que tu croyais éteinte.

La reconnaissance c’est aussi bien penser à tous les salariés. Penses à l’impact de cette reconnaissance pour chacun et chacune de tes salarié-e-s.

Prend le temps de te poser, en entreprise, chez toi. Laisses tes enfants « s’ennuyer », laisse tes salariés faire, et ne rien faire.

Ne cherche pas tout le temps la performance. Pense aussi aux gestes simples de bonté, de gentillesse, de politesse, dans ton entreprise.

Des clefs essentielles pour mieux vivre ensemble, pour retrouver du sens dans ce que tu fais, et pourquoi tu le fais.

Devenir un robot, est-ce que tu le souhaites à tes salariés, à toi même ?

Des pistes pour changer l’entreprise, sans aucun doute !

Si tu as 57 minutes devant toi, c’est cadeau :

1h30 de belles paroles, de vraies paroles ! Sans jugement, juste avec le cœur, pour un bien-être intérieur, en entreprise.

Nous commencions bien la journée !

détente et bien être

Les ateliers

C’est bien beau de rester assis durant des heures à écouter une personne parler, je souhaite participer, être acteur de ce changement !

Ca tombe bien, la Fabrique du changement a pensé à toi !

Tellement d’ateliers à voir, à te parler. Alors je n’en présenterai que deux.

Atelier : L’émotion comme moteur de changement

Vivre ses émotions, ça, tout le monde connaît. Mais les exprimer ? Et, en plus, en entreprise ?

Cap ou pas cap ?

Nous avons appris

A travers un jeu de description de photo, où l’un voyait et décrivait ce qu’il voyait, et l’autre recevait l’information, et se projetait une idée de la photo, nous avons découvert la nécessité :

  • de bien transmettre une information, et comment il faut faire
  • de bien avoir des feedbacks après avoir parlé : si je pense à un éléphant, chacun l’imagine d’une façon différente.

A travers un pitch où une personne devait convaincre de son idée de changement, nous avons compris la nécessité de partager d’abord son idée par les émotions.

Sans émotions, pas d’adhésion, à en croire Armel Cusin-Gogat et Véronique Perron.

Nous pouvons l’appliquer

Reprenons le cas de tout à l’heure : tu souhaites mettre en place un nouvel outil dans ton entreprise.

Comment tu t’y prends pour annoncer à tes salariés ?

En transmettant des émotions

Tout à fait, et surtout, le faire avant de passer aux faits, au concret.

Faire vibrer grâce aux émotions, c’est la clef du succès !

Une fois que la vibration est là, que tu as suscité l’intérêt, tu vas pouvoir parler des faits.

Mais attention !

Penses bien à faire des feedbacks réguliers : assures-toi que ce que tu dis c’est bien ce que l’autre a compris !

Atelier : La parentalité créative en entreprise, l’art de la conciliation

Etre maman, être papa, et avoir son entreprise, être dans une entreprise, c’est synonyme de quoi pour toi ?

Stress ! Fatigue !

Inquiétude, surcharge !

Colère ! Frustration !

Tout ça à la fois ? Que d’énergies accumulées !

Nous avons appris

A lâcher-prise ! Pour de bon, et pour nous éviter des nœuds au cerveau.

Tu connais sans doute cette expérience :

La leçon de bonheur géniale d’un professeur à… par divertissonsnous

C’est cette bien belle leçon que nos intervenantes (Marine Kervella et Clémentine Claire) nous ont montrée. Et c’est toujours impressionnant, même si on la connaît déjà.

Et si je n’y arrive pas, je fais quoi ?

Tu prends une douche pardi ! Une douche psychique ! En 10 minutes, tu vas passer d’un constat à une sensation de bonheur, pour être prêt-e à recevoir la soirée avec tes enfants, ton-ta conjoint-e.

Enfin, il existe peut-être une autre voix pour éduquer ses enfants : découvrir l’art d’écouter, réellement écouter ses enfants, son-sa conjoint-e.

Ou peut-être s’orienter vers une parentalité positive, créative ?

Apprendre à mieux communiquer avec nos enfants  : s’interroger sur ses valeurs, s’interroger sur la notion du temps, et des priorités à accorder, pour ne plus vivre nos enfants comme une contrainte, une difficulté.

Nous pouvons l’appliquer

Gérer une entreprise, ça demande de l’énergie. Et le soir, quand on retrouve ses enfants, souvent, on vit ça comme de nouvelles difficultés.

On en oublie même parfois le bonheur que l’on a d’être avec nos enfants.

Avec quelques clefs, des outils simples à appliquer, nous pouvons un peu chaque jour retrouver le plaisir d’être parents, tout en étant heureux d’aller retrouver notre entreprise tous les jours.

Un résumé

Aller à la Fabrique du changement, c’est aller piocher des outils pour travailler mieux, travailler ensemble.

C’est aussi penser autrement l’entreprise, sans contrainte.

Changer, sans forcer le changement, pour avancer, aller vers du collaboratif. Apportant reconnaissance et sens à ce que l’on fait tous les jours.

C’est sans doute une part du bonheur en entreprise que l’on recherche toutes et tous, non ?

Partager l'article
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *